Comment devenir le maître de sa vie ?

Comment devenir le maître de sa vie ?

29 avril 2018 0 Par Paul

=> Cliquez ci-dessus pour télécharger le podcast
Résultat de recherche d'images pour "maitrise de soi"

Depuis que j’ai fait un travail intérieur, ce qui m’a le plus frappé et qui me sidère encore aujourd’hui est le fait que nous avons tous notre propre vision du monde bien que nous vivons sur la même planète.
Imaginez 7 milliards d’habitants ayant chacun sa propre conception du monde, cela représente autant de sociétés et de Terre…virtuelles et pourtant réelles pour chacun d’entre eux.

=> RELAXEZ-VOUS AVEC CETTE VIDÉO QUI VOUS DONNERA DES TECHNIQUES SIMPLES ET EFFICACES POUR VOUS DÉTENDRE !

Si vous lisez cet article, cela peut vous paraître bizarre, mais c’est pourtant vrai. Le monde tel que nous nous le représentons dépend de la manière dont nous le percevons, dont nous l’interprétons à travers nos filtres créer depuis notre enfance. Ces filtres sont les valeurs et les croyances que nous avons, tout au long de notre vie, élaboré et entretenue, influencé à partir de l’éducation que nous avons reçue de nos parents, de nos amis, de nos professeurs d’école, de nos collègues de travail, de nos responsables hiérarchiques et de la société dans laquelle nous vivons.

=> POUR MIEUX COMPRENDRE : La méthode 5S (1ère partie) – Les croyances et les valeurs

Nos croyances

Résultat de recherche d'images pour "nos croyances"

Elles influencent nos vies de manière positive, mais aussi trop souvent de manière négative. D’ailleurs, s’il y a aujourd’hui beaucoup de divorces, ce n’est pas uniquement parce que nous nous lassons vite de nos conjoints dans un monde de surconsommation rapide.
S’il y a autant de burn-out et de personnes dépressives ce n’est pas non plus uniquement à cause du travail.
Tout cela vient surtout du fait que nous transcrivons dans ces situations ces croyances et ces valeurs erronées depuis notre enfance qui finissent tôt ou tard par pourrir nos vies.

Mais depuis plusieurs  années les progrès de la neuroscience nous ont démontré que nous sommes influencés de manière consciente mais aussi inconsciente :

de manière consciente, puisque en fonction de nos valeurs et de nos croyances elle décide, au moment présent, de notre action.
de manière inconsciente, puisqu’elle va choisir ce qui correspond dans la réalité  à nos croyances et nos valeurs afin de valider comme vraies notre action consciente.

Le problème, si on peut appeler ça un problème, est que notre inconscient traite énormément plus d’informations que notre conscience.
Pour être plus clair : malgré le fait que notre inconscient possède une bien plus grande banque de données que notre conscient, et bien c’est malgré tout ce dernier qui va influencer notre vie.

=> POUR ALLER PLUS LOIN : 5S (2ème partie) – Conscience et inconscience.

Le souci dans cette histoire est que beaucoup de personnes sont malheureuses parce qu’elles ont laissé leurs croyances diriger leurs vies. Des souffrances passées qui comme un caillou dans la chaussure que nous ne sentirions plus avec le temps, conditionnent toutes nos actions présentes

De fait nous pouvons en déduire que nous avons le pouvoir de changer notre vie en changeant nos croyances et nos valeurs ne rentrant pas en adéquation avec la vie auquel nous aspirons.

Ceci explique donc bien que ce sont nos croyances et nos valeurs conditionnées lors de l’enfance qui vont influencer de manière inconsciente notre avenir.

Par conséquent, si vous pensez ne pas être heureux, il devient alors primordial d’être son propre observateur et c’est là que se trouve le secret de la réussite.

S’observer

Résultat de recherche d'images pour "s'observer"
Devenir son propre observateur ne veut pas dire que vous allez devenir schizophrène mais plutôt le “maitre” de votre vie.
Etre l’observateur de sa vie c’est comme on dit souvent prendre du recul sur sa vie, changer de point de vue en prenant de la distance sur ce qui est.
Mais pour observer efficacement sa vie, il faut pour cela avoir une base ou une référence afin de pouvoir évaluer correctement et en toute objectivité les actions qui vont l’influencer d’une bonne ou mauvaise manière.

=> POUR COMPLÉTER CET ARTICLE : 5S (5ème et dernière partie) le contrôle et la maîtrise

Néanmoins il n’est pas simple de s’observer, surtout de manière objective, car c’est là que se situe le danger. Si l’on n’a pas la distance suffisante, où si l’on n’y met pas un peu de sincérité, être observateur devient alors un vrai casse-tête.

Le problème est que nous avons des difficultés à prendre le recul nécessaire envers nous-même parce que nous ne considérons pas notre corps comme un objet, ou plutôt comme un véhicule.
En effet, si j’estime que mon corps est à l’image d’un véhicule, c’est parce que j’ai conscience d’être la personne que j’incarne à travers mes actes. Une personne avec des valeurs, des croyances et une vision du monde qui me sont propres malgré qu’elles ne représentent pas réellement ma nature profonde.
A partir de là, mon corps est le véhicule de ma conscience, celui qui me mène là où je veux aller. Pour bien prendre conscience de cela, il suffit d’imaginer pendant un moment que vous ne pouvez plus marcher et vous comprendrez ainsi que votre corps est un objet, bien sûr dans son sens le plus noble.

Etre l’observateur de sa vie et de son état d’être est ainsi une gymnastique qui demande, comme toute discipline, de la rigueur.

Mais comment avoir cette distance sincère envers soi-même lorsque nous n’arrivons pas à être objectif, car se juger n’est jamais facile?

En effet ce qui fausse cette évaluation est le fait qu’il y ait une ou des parties de nous qui s’opposent à ce que nous voulons être pleinement, aux rêves que nous voulons réaliser.

Comme l’explique Elly Roselle, la créatrice de l’ICB : “notre esprit est subdivisé en centaines de sous-personnalités et chacune d’entre elles communique avec la conscience par des pensées, des images, des émotions et des sensations physiques”.

Alors pour pouvoir rester maître de notre esprit voici une solution :

Le modèle

Résultat de recherche d'images pour "enfant et son idole"

Inspirez-vous d’une personne ou même de plusieurs personnes ayant des qualités que vous aimeriez avoir.
Néanmoins attention : il faut que vous ressentiez de tout votre cœur ces qualités comme si elles étaient déjà en vous.
Pourquoi ? parce que si on observe bien tout le monde, y compris vous, possède des qualités ou talents cachés et lorsque vous désirez de tout votre cœur avoir une de ces qualités, c’est parce qu’elle est déjà en vous sauf que vous l’ignorez.

Prenons pour exemple ma timidité maladive qui me rendait bègue. En effet pendant longtemps j’ai cru que je ne pourrais jamais m’exprimer normalement, ne serait-ce que devant des personnes ayant une autorité ou une expertise, car je n’avais tout simplement pas confiance en moi. A l’époque je pensais que j’étais une personne sans intérêt, que je n’intéressais pas grand monde.
Toutefois, j’admirais les personnes qui avaient de l’éloquence, des connaissances et qui savaient les porter. Je les admirais et voulais posséder aussi ces qualités, car je ressentais au fond de moi, en mon cœur, cette énergie qui vous dit de passer à l’action, de tout faire pour réussir également à les acquérir ou bien à les développer.

=> POUR MIEUX COMPRENDRE MON PARCOURS : Comment j’ai transformé ma vie en acceptant mon passé ? (1ère partie – mon passé)

J’ai donc pour cela pris modèle sur des personnes inspirante comme des maîtres en arts martiaux, des philosophes, des personnalités du développement personnel et d’autres encore au-fur et à mesure de ma vie. Mais je ne suis pas rentré dans un mimétisme à tel point que j’en perdais ma personnalité, car c’est bien là l’erreur à ne pas commettre.
Il faut s’approprier personnellement ces valeurs ou ces qualités qui doivent avant tout résonner fortement en vous afin de les mettre à la lumière du jour et d’en faire votre force.

Pour résumer : commencez par observer une personnalité que vous appréciez tout particulièrement.
diagnostiquez le trait de caractère, la compétence, la qualité ou même le don que cette personne possède.
sentez en votre cœur si cela résonne en vous.
– si c’est le cas, observez cette personne une nouvelle fois et imprégnez-vous en comme si c’était en vous.
imaginez-vous les yeux fermés vivre avec cette qualité.
Passez à l’action par de petites actions quotidiennes afin qu’elles vous deviennent naturelles.
répétez autant de fois que nécessaire ces phases jusqu’à ce que vous l’ayez bien intégré.

Le miroir

Résultat de recherche d'images pour "se parler dans un miroir"

Une technique complémentaire est le dialogue intérieur qui consiste à vous parlez dans un miroir comme si vous parliez à un ami.
C’est une technique très efficace qui vous permet  surtout de prendre un grand recul sur votre propre vie.

  • Carte Estime de Soi (CES)

Mise en pratique : pour commencer vous allez créer une CES c’est-à-dire une Carte d’Estime de soi.
Elle consiste à inventorier toutes vos qualités, vos loisirs, vos désirs les plus profonds, vos compétences et talents, vos réussites.

– Prenez un carnet et faites des listes de chacun de ces thèmes que vous noterez sur une fiche.
– Puis à partir de ces listes créez des affirmations comme je vous ai expliqué dans cet article.
– Placez-vous devant votre miroir et dites-vous ces affirmations en utilisant la deuxième personne du singulier “tu”.

=> CLIQUEZ ICI POUR SAVOIR COMMENT CREER VOS AFFIRMATIONS POSITIVES

Attention, car lors de cet exercice, il peut y avoir de votre part des réactions négatives psychosomatiques, émotionnelles ou mentales comme le rejet de soi parce que vos croyances inconscientes vont réagir à votre dialogue intérieur.
Ces réactions sont dues à des messages représentant une certaine insécurité vis-à-vis de vos croyances périmées exprimées par les sous-personnalités qui composent votre esprit.

Communiquer avec elles devient alors un atout majeur pour votre épanouissement personnel. Encore faut-il savoir bien le faire.
Ainsi, lorsque vous arriverez à vous parler dans un miroir comme vous le feriez avec votre meilleur ami sans qu’aucune voix intérieure ne vienne vous critiquer et bien vous aurez atteint la plénitude intérieure.

Alors n’hésitez pas à relire autant de fois qu’il le faut cette carte CES, surtout lorsque vous avez une baisse de moral ou alors une baisse d’estime de soi.

Cette carte sera alors pour vous comme une bouée de sauvetage qui vous aidera à remonter la pente dans les moments difficiles en reprenant confiance en vous.

Ces solutions vous permettront ainsi d’avoir un point de repère objectif et de pourvoir mesurer objectivement si vous êtes sur la bonne voie de l’amélioration et de l’évolution personnelle.

Comme vous le savez, ma fonction de représentant du personnel est très énergivore et il m’est donc difficile d’avoir quelques fois le recul nécessaire pour ne pas me laisser surprendre par l’épuisement professionnel.
Surtout qu’elle me demande de  porter plusieurs casquettes et que le risque de tourner du chapeau devient par conséquent dangereux.
C’est un peu comme si vous pédaliez sur un superbe vélo de course et que dans une descente magnifique vous en veniez à en perdre les pédales tellement vous prenez de la vitesse et que c’est agréable, et cela, sans même que vous vous en rendiez compte.
Et bien, là, on est sur ce cas de figure.

Savoir s’arrêter pour refaire le point sur ce que l’on fait est pour moi la chose la plus importante que nous devons faire dans la vie !

=> DECOUVREZ DANS CET ARTICLE UNE METHODE EFFICACE POUR GERER VOTRE TEMPS

Malgré tout attention aux apparences, aux personnes pour qui la vie parait être douce, prenant le temps de la vivre tranquillement sans courir et c’est tant mieux pour elles mais là aussi il y a un piège. Le piège de se faire surprendre un jour par une routine qui va les entretenir dans une béatitude mortifère. Oubliant alors leurs rêves d’enfance, ce dont pourquoi ils sont faits.
Bien, souvent, ces personnes se rendront compte qu’elles ont passé leurs vies à se laisser porter par un système sociétal basé sur l’asservissement et la surconsommation.
Toutefois, il faut dans ce cas garder en tête, qu’il n’est jamais trop tard pour réaliser ses rêves.

=> A LIRE : Notre monde est-il perdu ou c’est nous qui le sommes?

En conclusion

Résultat de recherche d'images pour "cerveau ordinateur"

C’est donc ici que la neuroscience nous démontre que notre cerveau est un ordinateur qu’il faut souvent remettre à jour pour ne pas risquer de beuguer tôt ou tard.

Utiliser votre mental comme un ordinateur dont vous, l’observateur, en êtes le principal acteur est la clé de votre épanouissement personnel.

Cependant, je préfère préciser que cet exercice est intéressant lorsque vous souhaitez progresser seul sur le chemin de l’évolution.

Il n’en reste pas moins qu’il est préférable d’avoir un mentor, un coach ou un psychothérapeute qui puisse vous aider à aller plus vite et mieux lorsque vous vous engagez sur le chemin de la découverte ou bien lorsque vous souhaitez pour plus de confort évoluer plus tranquillement.

Merci d’avoir suivi cet article. Si vous l’avez apprécié et que vous pensez qu’il aider quelqu’un, partagez-le et laissez-moi un commentaire afin que nous puissions échanger sur ce sujet.

Bien à vous

Paul Peixoto

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 117
    Partages