Gestion du stress, Mon défi

Des vacances stressantes ? la méthode des 5P

Je suis actuellement en train de vous écrire sur la plage du Portugal en mode “vacances”. Et je suis désolé de vous dire ça, mais on peut pas dire qu’il soit facile d’écrire un article sur le fait d’optimiser son bien-être puisque je pense qu’il est actuellement bien optimisé.

Alors qu’est-ce que je vais bien pouvoir écrire ??

La base du Lean n’est il pas d’éliminer le moindre petit et insignifiant irritant pour atteindre l’excellence opérationnelle ?

Si je regarde bien, il y a toujours quelque chose à dire. Ne serait-ce que d’observer en moi s’il y a le moindre petit soupçon d’irritant  dans cet océan de plénitude, mais si je suis sincère avec vous et avec moi-même, je peux dire qu’il y a bien une pointe de stress en moi…

Je sais, c’est presque honteux parce-que beaucoup de familles ne peuvent partir en vacances, mais c’est pourtant bien le cas.

Néanmoins, comme le but de mon défi est d’optimiser mon bien-être avec le Lean management et bien je vais jouer le jeu jusqu’au bout.

Alors qu’elle est l’événement ou le sentiment qui pourrait me gâcher mes vacances ?

Pour le savoir, je vais utiliser les outils de développement personnel très puissants que j’ai à ma disposition, à savoir l’écriture introspective.

Cet outil aide à extérioriser ses émotions, ses pensées, à vider la tête en somme.

Elle me permet d’identifier où se trouve les blocages qui m’empêchent d’avancer ou ce qui me stresse.

De plus, lorsque l’on commence à écrire, il se passe quelque chose de magique. Comme si une fenêtre s’ouvrait pour laisser s’échapper, comme des oiseaux qui s’évadent de leur cage, des mots, des pensées. La feuille de papier devient alors gribouillée de mille mots chargés d’émotions.

Le cœur et le mental en devient plus léger, plus disponible, une sensation agréable vous envahit, les pensées deviennent plus légères. Vous devenez plus serein.

Alors, pour que cela soit le plus efficace possible, il faut des conditions particulières propices à l’introspection :

  • fixez-vous un moment dans votre journée et mettez un chronomètre pour cela.
  • choisissez un lieu calme et agréable.
  • coupez-vous de toutes distractions comme les enfants, les notifications de téléphone…
  • et personnellement, j’ajoute une musique relaxante, car elle ouvre l’accès aux émotions.

Pour le matériel, il est préférable d’utiliser le papier qu’un support multimédia pour faciliter  l’expression des émotions, mais j’y reviendrai plus tard.

Conseils :

  • Pour commencer, je me centre sur mes émotions, je prends conscience de ce que je ressens.
  • J’identifie la première émotion que je ressens.

“Qu’est-ce que je ressens maintenant ?, dans quel état émotionnel je suis ?”

Je me réfère d’abord aux émotions primaires que sont : la tristesse, la joie, la peur, la surprise, la colère, le dégoût, le mépris.

  • Mettez-vous en lien avec la situation que vous vivez. Elles sont assez simples à percevoir. Nous irons un peu plus loin dans un autre article pour identifier les sentiments. Cependant allons-y pas à pas.

Mais attention, une émotion peut en cacher une autre ! Soyez-donc bien vigilant !

  • maintenant, mettez des mots sur ces émotions. Ecrivez comme ça sort. Ne vous censurez pas mais néanmoins veillez à ne pas devenir trop vulgaire pour la simple raison que ça pourrait conditionner votre mental. C’est-à-dire qu’il pourrait s’y habituer et du coup les mots auraient des chances de sortir dans des situations délicates comme devant votre patron par exemple.

De plus, la vulgarité engendre une énergie de mépris, mauvaise pour votre équilibre mental, pour votre bien-être. En gros, cela gangrènera votre mental.

Application

“Je me sens irrité en ce moment lorsque je suis en présence de personnes. Il y a trop de monde, ça m’étouffe, me perturbe mentalement et émotionnellement. J’ai les émotions qui tourbillonnent, c’est fatigant. Trop de bruit, trop de mouvements..

Ma gorge est tendue, j’ai mal. J’ai même quelquefois du mal à respirer. J’ai besoin de calme, de paix.”

Analyse

Il est vrai que le sud du Portugal est un lieu très touristique, fréquenté par des millions d’étrangers durant la période estivale. Les plages grouillent de monde, ainsi que les rues le soir.

Et j’ai toujours eu du mal à supporter la foule.

La solution serait de m’isoler un moment pour me ressourcer ou carrément de partir d’ici, mais je ne suis pas seul à décider, il y a aussi ma famille et je ne pense pas qu’ils veuillent écourter leurs vacances, ce qui est tout à fait normal.

Donc que faire ?

Cette méthode est bien efficace pour exprimer ses émotions et ses pensées, mais pas assez approfondie encore.

De ce fait, je me demande si le Lean management peut m’aider à aller plus loin.

Est-ce que le Lean peut m’aider à approfondir mon travail d’introspection?

Dans le Lean, il y a la méthode des 5 P qui pourrait m’aider éventuellement à identifier mon problème.

La lettre P est l’abréviation du mot “pourquoi” et le chiffre 5 parce que l’on va se poser 5 fois la question “pourquoi”.

Ce qui est magnifique dans cette technique est qu’elle permet d’identifier la racine de son problème qui nous permettra de faire attention à la mise en garde sur les émotions cachées.

Cette technique nous est donc particulièrement utile, car nous avons tendance à aller directement à la solution sans chercher correctement la cause profonde de notre problème.

Hors, pour un travail efficace, nous devons faire sauter nos barrières que sont nos propres filtres, nos schémas mentaux, notre perception de la réalité.

Si nous n’allons pas au fond du problème, nous n’irons qu’en leur surface et ne traiterons que des problèmes secondaires de manière temporaire. C’est déjà une bonne étape mais, pas suffisante si nous voulons nous libérer de nos chaînes mentales.

Application

Maintenant allons plus loin dans l’analyse de mon problème en utilisant les 5 P :

  • pourquoi je me sens irrité en présence de personnes ? parce que je trouve que nous sommes les uns sur les autres et ça me perturbe de voir autant de monde.
  • pourquoi est ce que je suis perturbé de voir autant de monde ? parce que je suis très sensible aux émotions des autres.
  • pourquoi suis-je sensible aux émotions des personnes ? car lorsque j’étais enfant, mon père était très dur envers moi et j’ai appris à anticiper ses faits et gestes pour me protéger. J’étais toujours en alerte.

Arrivé à ce stade, on peut se dire que c’est suffisant, car je suis remonté assez loin dans mon enfance pour découvrir la cause.

Il est dit que bien souvent deux itérations suffisent pour trouver la solution, mais tentons d’aller un peu plus loin.

  • pourquoi est-ce qu’aujourd’hui, je dois me protéger des autres ? Il est vrai qu’aujourd’hui je ne suis plus un enfant fragile, bien au contraire, je suis adulte, j’ai 42 ans et père de trois enfants. De plus, je suis représentant du personnel et donc de ces faits, je suis assez mûr et fort pour savoir me protéger. Ajoutons à cela que mon père n’est plus la personne qu’il était, donc ça va, je ne dois pas à avoir d’inquiétudes. De ce fait, je devrais pouvoir gérer ma sensibilité.

Poussons encore un peu plus loin, car j’ai dit que je “devrais pouvoir gérer” donc il y a une condition à cela et ça signifie qu’il subsiste encore un problème.

  • pourquoi “devrais-je pouvoir gérer” et non pas gérer tout simplement ? parce que je pense que ma sensibilité fait partie de ma nature, qu’il me faudra donc des moments d’isolement pour me recentrer. C’est important pour mon équilibre. Mais pas seulement, tout le monde doit prendre un moment pour lui, afin de se retrouver et surtout de savoir où il va.

Voilà, ici, grâce à cette méthode et parce que je suis allé jusqu’au bout de la démarche, j’ai pu identifier deux causes racines de mon problème :

  • une grande sensibilité naturelle
  • Plus une exacerbation de ma sensibilité due à une enfance difficile que j’appellerai aussi une hypersensibilité.

Concernant la méthode de résolution des solutions, le Lean comporte aussi des techniques, mais ça sera le sujet d’un prochain article.

La méthode des 5P m’a par conséquent permis de trouver deux solutions :

  • la première de prendre un moment pour moi, isolé, afin de me recentrer
  • la deuxième de reprogrammer mon mental en modifiant une expérience vécue du passé par l’affirmation suivante :   je n’ai plus à avoir peur des autres, car ma vie n’est plus la même que lors de mon enfance. Je suis fort, je me sens bien, je me sens en harmonie avec la vie.

J’utiliserais désormais cette affirmation plusieurs fois par jours pour reconditionner mon mental et chaque fois que nécessaire aussi. (la technique d’affirmation fera aussi l’objet d’un prochain article)

Conclusion

La méthode des 5P a permis de développer et de renforcer ma méthode d’écriture, afin de ne pas survoler les problèmes, mais plutôt d’aller en profondeur chercher les vraies causes.

En se tenant au fait d’appliquer les 5 itérations, j’ai pu aller au bout des choses sinon l’exercice de base n’aurait eu qu’un effet provisoire sur le problème.

Néanmoins, il est certain qu’il faille une certaine abnégation pour aller aussi loin dans ces émotions. Cette méthode les remue pas mal, il faut donc être vigilant à ne pas dépasser ses propres limites.

Elle demande aussi d’avoir certaines connaissances sur le développement personnel ou la psychologie, mais pour cela, soit vous prenez le temps de les trouver par vous-même, de chercher sur le net ou bien alors de lire mon prochain bonus gratuit  “le petit guide du jardinier du bien-être” qui regorge d’astuces pour entretenir son bien-être.

Pour ma part, j’applique les solutions depuis quelques jours maintenant et je me sens déjà bien mieux.

Cependant le chemin pour atteindre un bien-être optimale grâce au Lean est encore bien long et difficile.

La preuve, même en vacances, j’arrive encore à être stressé mais je ne vais pas non plus me mettre la rate au court-bouillon pour ça!

Je compte bien profiter de ces vacances comme il se doit tout de même !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager autour de vous, mais surtout de commenter, car je compte aussi sur votre pour évoluer !

A bientôt

Paul Peixoto

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *