VIDEO – Pourquoi un potager peut transformer sa vie et la société ?

VIDEO – Pourquoi un potager peut transformer sa vie et la société ?

0 Par

Snapshot_4

Aujourd’hui, j’avais envie de vous présenter mon petit potager et savez-vous pourquoi j’ai eu cette envie ?  Eh bien parce que tout simplement cultiver son petit potager peut transformer le monde et la société !

LIRE AUSSI => Notre monde est-il perdu ou c’est nous qui le sommes ?

Un potager, ça fait du bien ! Ça vous oblige à sortir de chez vous et à être en contact avec la nature. Il est tellement agréable de pouvoir être en contact direct avec la terre et de voir pousser ces légumes, d’avoir ce lien direct avec la nature, cette harmonie.
J’y fais pousser toutes sortes de légumes et des fruits comme du melon, et même si le climat picard n’est pas très approprié et bien, ce n’est pas grave, car il est aussi important d’expérimenter parce que la vie est faite aussi d’expériences.

Confiance en soi

S’occuper d’un potager, c’est aussi très bon pour la confiance en soi, car lorsque vous arrivez à faire pousser vos légumes, eh bien vous pouvez apprécier cette réussite. Et même si vous échouez, ne vous en faites pas, parce que ce n’est pas grave, vous êtes dans l’apprentissage, donc pas de panique.

=> EN COMPLÉMENT UN ARTICLE POUR APPRENDRE À ACCEPTER CES ERREURS

Ça vous aide aussi à avoir un certain recul sur votre vie. Lorsque vous avez passé une mauvaise journée, le fait de s’occuper de lui vous permet de vous ressourcer, car vous êtes relié à la simplicité de la vie et ça c’est un cadeau qu’elle vous offre.

Si vous n’avez pas de terrain pour faire pousser des légumes, vous pouvez aussi les faire pousser dans une jardinière que vous poserez sur votre balcon ou bordure de fenêtre. Ne serait-ce que pour faire pousser des fraisiers, de petits légumes ou bien même des plantes aromatiques, c’est déjà suffisant pour se faire du bien.
J’ai mis en place ces deux carrés de potager avec mes enfants et rien que le fait qu’ils aient participé et qu’ils se soient reliés à la nature, c’est une source de bonheur.

Travail sur soi

Cultiver son propre potager, c’est aussi comme si vous cultiviez votre jardin intérieur. Enlever les mauvaises herbes comme les mauvaises pensées, les croyances erronées comme je vous ai déjà parlé dans ce blog. Puis les arroser de belles pensées positives et créatrices avec de l’autodiscipline fait partie des vertus qu’un potager vous offre.

=> CLIQUEZ ICI SI VOUS SOUHAITEZ APPRENDRE À CULTIVER VOTRE JARDIN INTÉRIEUR

Méditation

Lorsque vous l’entretenez, c’est aussi une forme de méditation puisque vous êtes totalement centré dans ce que vous faites ici et maintenant. Votre intention est pleinement présente avec vos légumes, avec la vie.

Lancez-vous sans attendre !

Alors, n’attendez pas, même si vous êtes novice, que vous n’ayez jamais touché à un jardin, internet regorge de tutos et de blogs vraiment très bons et puis vous ayez aussi des livres très bien faits. J’ai moi-même commencé ainsi et ça ne coûte vraiment pas grand-chose en termes d’investissement et de temps. Les bénéfices que vous en retirerez seront vraiment immenses.

Pour ma part, j’ai démarré avec ce livre “Le guide pratique du potager en carrés : tout pour planifier et cultiver ”de Anne-Marie Nageleisen. Un très bon manuel très bien illustré et simple à utiliser que je vous recommande si vous voulez démarrer tranquillement et avoir des résultats rapides !

Pour conclure, avoir un potager c’est déjà une bonne première approche pour vous reconnecter à la nature. Je vous recommande par la suite d’aller plus loin en rejoignant par exemple une association de protection de la nature, il y en a beaucoup et pour tout le monde.

=> À LIRE : 8 bonnes raisons pour devenir un acteur de changement

Les grandes entreprises ont conscience que ça bouge de ce côté-là, donc agissez localement pour participer à ce grand mouvement de conscientisation pour transformer votre vie et le monde !

Si cet article et cette vidéo vous ont plus, partagez-les et laissez-moi un petit commentaire afin que je puisse connaître votre avis. Et n’oubliez pas de vous abonner à ma chaîne YouTube.

Bien à vous,

Paul

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 22
    Partages